Accueil > Ma vue > Hypermétropie

Hypermétropie

Lcabine4’Hypermétropie est le trouble visuel le plus fréquent et entraîne une gêne visuelle à toutes les distances. Mais cette baisse visuelle va prédominer en vision de PRES (surtout en lecture sur écran et lors de la lecture d’un livre).

L’importance de l’hypermétropie se mesure en dioptries positives par palier de +0,25. Plus l’hypermétropie est importante, plus sa valeur en dioptries augmente.

L’image reçue par l’oeil se forme en arrière de la rétine. Cela est dû au fait que l’oeil est trop court et/ou la cornée trop plate.

L’action de certains muscles intra-oculaires (les muscles ciliaires) modifie la courbure du cristallin et permet de modifier la puissance de l’oeil, corrigeant ainsi l’hypermétropie. Nous pouvons décrire cela comme une sorte « d’autofocus » oculaire permettant de diminuer voire de supprimer la gêne visuelle causée par l’hypermétropie. Cet « autofocus » est appelé ACCOMMODATION.

L’accommodation oculaire permet aux enfants et aux patients hypermétropes de ne pas nécessairement ressentir le besoin de porter des lunettes. Cependant l’accommodation au quotidien peut, à la longue, provoquer l’apparition d’une fatigue oculaire des douleurs oculaires, des céphalées, un flou visuel intermittent, le strabisme convergent intermittent…etc
L’apparition de ces symptômes indique que l’accommodation est excessive et qu’il est nécessaire de corriger l’hypermétropie afin de les supprimer.

La correction de l’hypermétropie par le laser Excimer se fait en « bombant » la cornée, en la « rabotant » dans sa partie périphérique. Elle concerne essentiellement les patients hypermétropes jeune presbyte ou proche de la presbytie.